Que faire pour débuter dans le monde des discothèques

+ Article de Édouard le 17-10-2016

Depuis votre plus tendre âge, vous avez touché à tout : au synthé, au violon, à la batterie... Et puis, vous avez atteint l'âge de sortir le soir, et vous avez fait connaissance avec le monde palpitant de la musique électronique. Dès lors, vous n'avez plus eu qu'un souhait : prendre la place du DJ à la table de mixage... Et, à l'heure où vos amis se questionnent sur leur profession future, préparent des dossiers pour des grandes écoles ou s'entêtent à tenter leur chance à des examens pré-sélectifs, vous avez une idée immuable à l'esprit : devenir le futur David Guetta.

Pour vous, dans ce sens, aucun besoin de concours ni d'école de commerce, même si vous pourriez faire en sorte de vous soumettre à un parcours universitaire orienté sur la musique. Effectivement, en tant que disc-jockey, vous serez obligé de posséder de excellentes bases musicales, afin de produire les compositions les plus surprenantes ! Mais l'essentiel pour vous, en particulier, dès à présent, c'est l'entraînement. Vous ne l'ignorez pas, on ne s'improvise pas DJ. Pour arriver à faire parler de vous, vous devrez en passer par énormément d'entraînement et une bonne réserve de persévérance.

Pour commencer, faites vos achats. Vous dénicherez facilement une enceinte sono pas cher sur le net. Misez sur un équipement en bon état, car mixer avec une mauvaise sonorisation, entre autres, correspondrait à apprendre à jouer du violon avec un instrument désaccordé !

Pour vous faire connaître au public, faites en sorte de servir de disc-jockey dans des fêtes entre amis ; c'est un excellent moyen de vous exercer. Puis, lorsque vous vous sentez mûr, lancez-vous à la conquête des cabarets de votre cité. Lorsque vous aurez décroché un engagement, les autres devraient être garantis !